Voilà, c'est fini !

Mon week-end de quatre jours m'a certes permis la grande migration mais m'a aussi permis de jouer à Star Wars, le pouvoir de la Force.
J'y ai d'ailleurs tellement joué que je l'ai fini :-(
Je peux donc maintenant aisément le critiquer et dire que, pour un fan de Star Wars comme moi[1], ce jeu est géniallissime, n'en déplaise à ses détracteurs de tout poil qui sévissent sur le Net.
Tellement bien que j'ai été vert de le terminer !
J'ai d'ailleurs ressenti la même chose qu'à la fin de la projection de La revanche des Sith, j'ai regardé le générique jusqu'à la fin et là, je me suis dit :

Bon bah, voilà, c'est fini.

Petit pincement au coeur mais je recommencerai certainement tout le jeu depuis le début tellement je l'ai trouvé bien. Et qui sait, je trouverai peut-être un Jedi suffisamment fort pour combattre contre moi ?

Notes

[1] Je me mouille pas, c'est vrai

De l'intérêt des jeux

La semaine dernière, j'ai décidé de cramer le chèque cadeau du CE qui me restait de Noël dernier. Vu le montant, je me suis décidé pour acheter un jeu pour la Wii.
Comme je suis un petit gars prudent avec ses sous[1], je me suis baladé sur la toile pour m'enquérir des critiques à propos du jeu StarWars, le pouvoir de la Force.
Pas de blague vaseuse sur mon côté obscur, merci ! ;-)

Les critiques que j'ai pu trouver sont diverses et variées. Cela va du difficilement contrôlable à pas joli en passant par bof. En clair, c'était pas gagné... Sauf que je suis un fan et que dans ce cas, dixit les sus-citées critiques, c'est carrément trop de la balle[2].
Bon, au final, je l'ai acheté. Je vous ferai grâce de ma propre critique du jeu, étant, comme chacun le sait, tour à tour maître Jedi et seigneur Sith[3].

En fait, je vous raconte tout ça pour partager avec vous un point de vue sur les jeux vidéo modernes.
Aujourd'hui, lorsque l'on lit les critiques de jeux vidéo ou que l'on examine de près les jeux à la mode, on voit que tous les jeux qui plaisent sont les jeux techniquement à la pointe.
Quid de l'intérêt du jeu ?
Quid de son originalité ?
N'y a-t-il que les graphismes qui comptent ?
D'ailleurs, regardez bien les publicités de jeux vidéo, que voit-on apparaître comme jeux ? Des FPS, des jeux de voitures, des jeux mélangeant les deux... Bref, des trucs innovants... Il y a 15 ans. Pour mémoire, la révolution en FPS, c'est Doom en 93.
Ca me rappelle largement l'époque où j'avais un Amiga et où je récupérais tous les 15 jours une cinquantaine de jeux. Avec l'approche consumériste, on entre pas dans le jeu, on ne fait que regarder la surface, le design. Bref, la superficialité appliquée aux jeux.
Avec tout ça, j'ai tendance à me dire qu'il est très loin le temps de Populous et Syndicate et Dungeon Keeper[4]...
Ca y et, je suis un vieux con !!!

Bon, moi mon analyse, c'est qu'un bon jeu, c'est un jeu devant lequel on s'amuse et avec lequel on passe des heures à prendre du plaisir. Et tout ça, ce n'est pas forcément lié à la finesse des graphismes ou à la bande-son en 5.1.

Notes

[1] Parce qu'on en a pas beaucoup et que j'ai des origines auvergnates en plus d'être normand de naissance :D

[2] Expression ô combien pourrie mais qui ramènera sur mon blog toute une horde de djeuns assoiffés de tests hyper hype

[3] Mon padawan m'en est témoin

[4] Tiens, que des jeux Bullfrog

Houlala lala

Derrière ce titre énigmatique, se cache un cri venant du fond du coeur lié à la constatation suivante :

Ca fait quasiment trois jours que j'ai rien écrit, faut que je me bouge !!

Alors on commence par une petite découverte grâce à ce journal sur Linuxfr. Il existe de part le monde des mecs suffisamment timbrés pour regarder ce que l'on peut faire avec une wiimote et cela sans la Wii.
Cela regroupe tout de même des applications de la plus haute importance comme le suivi de vos doigts dont on imagine de suite une application dans un système de fenêtrage[1] à la Minority Report. Viennent ensuite le suivi de pointeur laser, la capture 3D avec deux wiimotes...
Mais je ne peux vous laisser saliver devant de telles innovations techniques, voici donc le tant attendu lien ainsi que le blog qui va avec. Les plus observateurs[2] d'entre vous auront certainement remarqué à quel point Johnny a un sourire ravageur.
Je vous recommande aussi la visite de son site perso car Johnny est aussi un peu artiste et ne se prend pas la tête[3].

Notes

[1] J'aime bien ce terme, on le croirait directement de la bouche d'une ex-candidate à la présidence française

[2] et -trices

[3] Normal pour un mec qui bosse à Carnegie Mellon University :-D

WiiFit

Ca y est, j'ai craqué, pour la fête des mères, j'ai acheté une Wii Fit.
Bon, je rassure les femmes qui me font le plaisir ce blog, je n'ai pas acheté que ça, c'eut été déplacé.

Premier abord

C'est simplissime d'installation, au point que je ne sais même pas si le mot "installation" est justifié. L'objet n'est pas du plus bel effet décoratif mais ce n'est pas sa vocation de toutes façons. La notice est très claire mais sa lecture complête n'est pas utile, seul le passage sur la synchronisation de la balance avec la console étant obligatoire.

Le jeu

Après l'ajout d'un premier joueur, à savoir madame, au jeu Wii Fit, le logiciel détermine votre âge Wii Fit en fonction de votre âge réel, de votre poids, de votre taille et de votre posture. En fonction de cette dernière, un objectif est proposé par le logiciel pour rentrer dans les clous.
Bon, tout ça, c'est plus du coaching que du jeu, on a donc décidé pour que les mômes s'amusent un peu et nos invités aussi d'ailleurs, d'utiliser le mode démo. Ce dernier mode permet de tester tous les jeux et exercices fournis. Et là, bonne tranche de rigolade garantie !! Le Houla Hoop est assez mortel tant le joueur adopte en général une posture... très spéciale !

Plus sérieusement

Perso, j'ai trouvé ça très sympa et convivial. J'ai donc décidé d'ajouter mon profil au jeu pour voir si j'étais toujours gaulé comme un dieu. Bon, ben, des fois, faut savoir s'abstenir de ce genre de choses. Enfin, le bidule me dit qu'il faut que je fasse de l'exercice, ce que j'ai fait. Et bien, si on veut suivre à la lettre les exercices, faut s'attendre à transpirer, surtout dans les exercices de fitness[1].

Hier soir, j'avais réussi à perdre grosso modo 300g, ce qui semble assez bizarre compte tenu du fait que la balance a une précision de 500g. Si c'est le cas, ça m'a au moins permis d'éliminer l'excellent filet mignon de porc en croûte au Saint-Marcellin accompagné de côte du Rhône que j'ai pu faire hier midi ;-)


PS: Si le besoin s'en fait sentir, je créerai volontiers une catégorie Gastronomie ^_^

Notes

[1] bien que le jogging, malgré son côté ludique, donne assez chaud

Et tu peux me le faire pour hier ?

Il y a quelques semaines, nous avons fait l'acquisition d'une Wii. Mince, Nintendo, c'est quand même pas des bleus en matière de conception de consoles !
Et bien, voilà, après un mois environ, v'la ti pas que j'ai des pixels noirs qui se baladent sur l'écran de présentation d'un des jeux !!
Dommage pour la banquise (oui, le jeu, c'est Happy Feet) !!!
En bon informaticien, je teste les causes plausibles de panne à savoir résolution écran, câbles et je me dis : "C'est le jeu qui débloque". Bon, bah, sauf que le gamin l'a vu aussi et me dit : "C'était mieuuuux avaaaaant !!". Merde, à sept ans, il s'y met déjà !!! Enfin, donc c'est pas soft, c'est du hard (ahaha je rigole !!!). Rapidement, je googlise et me rends compte que "nous ne sommes pas seuls" !!
Le constat est édifiant, lors de la conception, il semblerait que l'on ait mis la puce Wifi à côté de la puce vidéo. Jusque là, y a rien d'anormal sauf que la Wifi, elle chauffe. Et alors me direz-vous, y a des ventilos sur la Wii... Sauf que quand elle est en veille, ils tournent pas les ventilos et voilà le problème. En mode veille si la console est configurée pour faire du WiiConnect24, elle se balade sur le Net toute seule par Wifi et la puce chauffe mais ne rompt pas. Il semblerait par contre que le chipset Ati, lui, il n'aime pas. Dommage Eliane, ça sent le retour chez Big N avec perte des données persos etc...
Qu'est-ce qu'on ferait pas pour être les premiers avant Sony ? Enfin, bon, ça, c'est encore un cycle de validation qu'a sauté pour permettre la sortie en temps et en heure sur le marché.

Donc en résumé, pour moi, le concept "Time to market", c'est vite, toujours plus vite et avant les autres quelles que soient les conséquences sur le produit. C'est du n'importe quoi ! Du coup, on fait un truc mal gaulé, de piètre qualité qu'on patchera (corrigera pour les non-informaticiens) après, quand les clients commenceront à râler.
En même temps, si c'était toujours le produit de qualité qui se vendait le plus, ça se saurait (cf. les Os du bien vs l'Os du mal )

Suis-je le seul à en avoir marre ?