Le blog à Fred

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

janv. 12

Mmmmmm !!

Ce soir, c'était programme libre.
Pas de recommandation particulière, juste le contenu du frigo comme terrain d'investigation.
Après un petit tour sur Marmiton, je me suis décidé à improviser.
Quatre filets de cabillaud, du curry, du gingembre moulu, de la sauce soja et du vinaigre balsamique ont constitué mon butin après l'assaut du frigo.

  1. On fait cuire à la vapeur les filets,
  2. Pendant ce temps, on mélange le vinaigre balsamique et la sauce soja à hauteur de deux mesures pour trois environ[1],
  3. On ajoute un peu de curry et de gingembre suivant le goût
  4. Verser sur le poisson


Perso, j'ai servi avec une petite julienne de légumes cuite à l'huile d'olive.

Ah si, j'oubliais, le poisson et la julienne était congelée donc c'est assez rapide.

Notes

[1] Voire un peu moins si vous ne voulez pas une sauce trop acide

juin 2

Idée de repas

Voici en exclusivité mon premier billet Gastronomie !!

Samedi soir, à l'occasion de la venue de Germanito à la maison, j'ai décidé de lui en foutre plein la vue en faisant le diner suivant:

L'entrée

J'avais décidé en entrée de faire un truc nouveau[1]. Pendant mes courses, une idée fantastique a germé dans mon esprit de cuisinier amateur, du saumon mariné.
J'ai donc acheté un citron jaune, des tranches de saumon fumé et du pain de mie. Disposant à la maison d'aneth et d'huile d'olive, la marinade pouvait être préparée.
Deux ou trois cuillères à soupe d'huile, le jeu d'un demi-citron[2] et de l'aneth ont donné en quelques secondes une marinade tout à fait acceptable. Encore quelques secondes pour déposer les tranches de saumon dans une assiette pas trop plate et recouvrir de la sus-citée marinade, l'ensemble était prêt à aller au réfrigérateur pour quelques heures.
Au moment du repas, on fait griller les tranches de pain de mie puis on les dispose dans les assiettes des convives, on recouvre ensuite d'une tranche de saumon sans que cela ne dépasse de trop. Quelques gouttes de marinade dans l'assiette autour du pain grillé et le tour est joué.
Perso, j'avais aussi pensé décorer avec quelques feuilles de cresson mais ça m'est sorti de la tête pendant les courses. Pas grave, c'était que de la déco !!
Servi avec un blanc style entre-deux-mers, ça doit le faire.

Le plat

Pour le plat, fallait frapper fort, Filet mignon de porc au maroilles. Servi avec des pâtes fraîches, dans mon cas des tagliatelles, c'est très bien... Mais pas diététique du tout et vous allez le voir de suite avec Michel Oliver[3].

- Pour six, comptez deux filets mignon de porc dans les 400g pas trop gras
- Oui, il est vrai, Michel, qu'avec une telle recette diététique, il ne faut pas abuser du gras de porc
- C'est sûr, vu ce que l'on va claquer après...[4] - Ne nous égarons point, que faut-il d'autre Michel ?
- Un oignon, 50cl de crème fraîche, 10cl de vin blanc et 250g de Maroilles, ce fromage du Nord dont rafolent les Ch'tis
- Houlà, c'est du lourd
- Ouais. Bon, faisons blondir l'oignon dans du gras. A vous de choisir le poison, beurre, margarine ou saindoux ! Héhé !
- Vous voulez ma mort Michel ?
- Une fois l'oignon blondi[5], faites dorer les filets mignon sur chaque face puis ajouter le vin et laisser mijoter à couvert pendant 25 à 30 minutes. Pendant ce temps, on découpe le Maroilles en petits cubes et en retirant la croûte pour éviter un minimum l'haleine de chacal
- Oui, moi la dernière fois, j'ai mangé la croûte et après, bonjour les dégâts
- Certes, certes mais votre vie, on s'en fout en fait ! Bon, ajouter la crème au Maroilles et mélanger. Personnellement, je met le tout dans un saucier en cuivre de Villedieu-les-Poêles pour faire fondre un peu
- Quel beau saucier !
- Et oui, à beau cuisinier, beau saucier ! Une fois le tout fondu, on verse la sauce sur les filets mignon et on mélange pour incorporer le vin restant. Il ne reste plus qu'à servir avec les pâtes fraîches.
- Bon appétit Michel
- Bon appétit Machin[6]


Servi avec un cru bourgeois de Bordeaux pour cette fois, cela va aussi très bien avec un Chateau Neuf du Pape ou un Côte du Rhône.

Bon, j'avoue cette recette n'est pas de moi mais vous la trouverez .

Le dessert

Je vous passe la composition du plateau de trois mages bien que celui-ci fut quasi-divin (hahahaha). Pour le dessert, je vous passe la recette mais j'ai fait des bananes flambées au Calvados nappées de chocolat chaud (que je ne fais pas au bain-marie mais mélangé à de la crème fraîche à feu très doux) et agrémentées de chantilly et d'amandes effilées.

Conclusion

Un repas extra pour le soir puisqu'il vous permet d'accumuler en une seule fois la quantité suffisante de graisses en tout genre pour passer l'hiver en hibernation sans craindre la fringale. ;-)

Notes

[1] au moins pour moi

[2] Le reste allant dans le Gin Tonic

[3] Note pour les plus jeunes d'entre vous: il s'agit d'un cuisinier qui oeuvrait à la télé quand j'étais môme et que je regardais avec délectation.

[4] Que Michel Oliver me pardonne, je me suis permis un écart de langage bien trop moderne pour le début des années 80

[5] Blondi hein ? Pas roussi comme sur les plages de la côte d'Azur

[6] Que Machin m'excuse, je ne me rappelle plus de son patronyme